Améliorer les déplacements grâce aux données

Mis à jour le 23 septembre 2022
Temps de lecture : 2 min

L’organisme à but non lucratif Jalon a créé une plateforme de données en mobilité qui permet de mieux comprendre les habitudes de déplacement à Montréal. L’objectif : stimuler l’innovation dans les transports et améliorer l’expérience des usagers.

Une plateforme qui facilite l’accès aux données

 

Actuellement, les données sur la mobilité sont éparpillées au sein de plusieurs organisations qui interviennent dans le secteur des transports. La plateforme développée par Jalon permet de collecter au même endroit et de rendre accessible à tous une grande variété de données standardisées sur les déplacements, les véhicules disponibles, les événements liés à la mobilité ou encore les statistiques officielles. Elle offre donc une vue d’ensemble des enjeux liés au transport à Montréal.

En permettant à chaque propriétaire de données de paramétrer l’accès, la plateforme facilite le partage d’information entre partenaires. Elle s’inscrit dans le cadre du pôle de données en mobilité, un projet soutenu par la Ville de Montréal qui vise à mettre en place une solution pour la mutualisation des données de mobilité de tous les acteurs en transport, à l’échelle de la métropole.

Partager les données pour améliorer les déplacements

En partageant les données, on peut mieux comprendre les enjeux de mobilité qui touchent Montréal et trouver des solutions à ces problèmes avec l’aide de différents acteurs du milieu. Jalon veut ainsi mettre la plateforme au service de l’innovation en testant des idées avec les usagers, les entreprises, les scientifiques et le secteur public.

Par exemple, le pôle de données permet de mieux prendre en compte les besoins des usagers aux heures de pointe et d’adapter l’offre de transports en augmentant le nombre d’autobus ou la fréquence de passage du métro.

La collecte de données sert aussi à des entreprises en démarrage qui souhaitent développer des solutions concrètes aux défis liés aux transports comme des applications pour faciliter le covoiturage ou optimiser la livraison de marchandises à l’échelle locale. En se connectant directement aux bases de données, ces organisations pourront plus facilement trouver des manières innovantes de les valoriser. Par exemple, la Fabrique des mobilité Québec travaille actuellement sur une carte des parcomètres qui facilitera la recherche de stationnements.

Le fait d’automatiser une grande partie du processus de collecte et d’analyse de données permet de limiter les délais entre l’expérimentation et la mise en place de pratiques innovantes. Avec la mise en commun des données sur les transports, on peut imaginer un réseau de transport plus efficace et plus durable.

Tout ça va se faire à l’échelle humaine, à l’échelle des quartiers et à l’échelle de la métropole.

Montréal en commun

Montréal en commun est une communauté d’innovation pilotée par la Ville dont les partenaires expérimentent des solutions en accès à l’alimentation, en mobilité et en réglementation municipale dans un désir de repenser la métropole . Les 13 projets de Montréal en commun sont mis en œuvre grâce au prix de 50 M$ octroyé à la Ville par le Gouvernement du Canada dans le cadre du Défi des villes intelligentes.

Recherche rapide