Portrait de la transition écologique du Sud-Ouest

Mis à jour le 9 novembre 2022
Temps de lecture : 3 min

Dans le but d’évaluer notre progression au cours des prochaines années, nous vous présentons un portrait sommaire de nos actions en matière de transition écologique.

Avec le lancement du Plan d’action local en transition écologique du Sud-Ouest, nous nous sommes engagés à accélérer la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre (GES) ainsi qu’à améliorer l’aménagement de nos quartiers dans une perspective inclusive et résiliente face à l’urgence climatique. Les 20 interventions de notre plan d’action détaillent les priorités qui nous permettront de consolider notre engagement d’ici 2025. 

Nous vous partageons ce sommaire qui reflète les efforts communs de l’Arrondissement et de notre collectivité, et vous permet d’en apprendre davantage sur les différentes actions menées en matière de transition écologique. Découvrez également quelques statistiques utiles sur ce sujet.

Axe 1 : Apprendre, se mobiliser et s’outiller

Cette année, l’Arrondissement poursuivra ses efforts avec la mise en place de plusieurs initiatives dans le but de soutenir la mobilisation citoyenne. Ainsi, grâce à son Fonds vert, l’Arrondissement encouragera davantage les initiatives relatives à la transition écologique par exemple avec le Programme d’adoption de carrés d’arbre lancé en mars 2022 ou bien la création de six nouvelles ruelles vertes

Nous préparons également la démarche pour le lancement de notre prochain budget participatif local : il s’agit d’un processus au cours duquel la population décide de l’affectation d’une partie du budget de l’Arrondissement. Vous serez, dans ce cadre, invités à proposer des projets visant à améliorer vos milieux de vie.

En termes de retombées, notre équipe assure le suivi de notre inventaire de GESen collaboration avec l’ÉTS (École de technologie supérieure). Ceci nous permettra d’évaluer notre progression vers l’objectif de carboneutralité fixé par la Ville de Montréal en 2050 et d’identifier les interventions avec le plus de potentiel de réduction de GES.

Axe 2 : Se nourrir

Évoluer vers une plus grande résilience aux impacts des changements climatiques représente l’une des préoccupations centrales de la transition écologique. Ainsi, nous travaillons sur l’élaboration de notre premier Plan de développement d’une communauté nourricière. À terme, cela permettra de faciliter l’accès de toutes et tous à des aliments nutritifs, locaux et écoresponsables et de développer l’agriculture urbaine locale. 

Parallèlement, nous continuons à promouvoir les pratiques relatives à l’agriculture urbaine (jardins communautaires et collectifs, bacs en libre-service et autres espaces soutenus par la communauté) afin d’appuyer notre réseau et de promouvoir l’achat alimentaire local.

Nombre de jardins communautaires : 6 

Nouveaux aménagements en agriculture urbaine dans l’arrondissement : 

  • Jardin collectif du parc du Lac-à-la-Loutre
  • Réaménagement du Jardin collectif de l’Allée des Tanneries et du Jardin collectif Herb-Trawick
  • Nouveaux bacs au parc Vinet au printemps 2022 (projet soutenu par l’éco-quartier Sud-Ouest).

Nombre de membres des jardins communautaires formés au zéro déchet: (Données à venir)

Nombre d’installations pour de l’agriculture urbaine (ex. serres urbaines, serres sur toits, bacs d’AU et jardins temporaires en pleine rue): (Données à venir)

Axe 3 : Cohabiter

La nature en ville est essentielle; c’est pourquoi la troisième et dernière phase de modification denos règlements d’urbanisme contribuera davantage aux objectifs liés à la captation de GES, à la diminution des îlots de chaleur et à la préservation de la biodiversité, entre autres. 

De plus, notre plan d’action vise cette année à revitaliser et à encourager les initiatives de verdissement du domaine public, ce qui se manifestera notamment par la plantation de plus de 1 000 arbres sur le domaine public, la tonte différenciée, des prairies fleuries, des jardins pollinisateurs. Également, nous avons entamé les démarches pour la mise en place duCorridor écologique du Grand Sud-Ouest.

Nombre de ruelles vertes:  57

Superficie de surface déminéralisée (depuis 2019): 3918 m2

Estimation du nombre d’arbres dans le domaine public : 23 796

Variation 2021 du nombre d’arbres du domaine public (plantation vs. abattage):+326

Superficie et pourcentage des parcs et espaces verts de la ville: (Données à venir)

Pourcentage de la canopée dans le domaine public: (Données à venir)

Nombre de saillies de trottoirs végétalisées drainantes: (Données à venir)

Toits verts, toits blancs: (Données à venir)

Nombre de toitures végétalisées: (Données à venir)

Nombre de stationnements écoresponsables supplémentaires: (Données à venir)

Nombre d’immeubles LEED dans l’arrondissement: (Données à venir)

Axe 4 : Se déplacer

Le transport émet plus de 40 % des émissions de gaz à effet de serre de Montréal (Plan Climat - Page 37) . Grâce aux atouts de notre territoire, nous pouvons contribuer à leur réduction en favorisant l’adoption de modes de transport actifs, écologiques et sécuritaires qui détournent de l’auto-solo. De plus, l’Arrondissement donne l’exemple avec l’acquisition de vélos électriques ainsi que de vélos-cargos pour son personnel afin de limiter l’impact carbone de nos interventions.

Parmi nos priorités cette année, notre équipe de mobilité travaillera de concert avec la population sur l’élaboration de notre prochain Plan local de déplacements. La mise en place d’initiatives pour favoriser l’adoption de modes de transport durable par nos commerces sera également au cœur de notre plan d’action.

Km de voies cyclables: Plus de 40 km et d’autres à venir, dont 2,3 km de la phase 1 du REV (auxquels s’ajoutent les 66 km des pistes des canaux de Lachine, de l’Aqueduc et des berges du fleuve).

Nombre de stations Bixi en 2022: 53

Nombres de stationnements réservés aux voitures électriques, au covoiturage, à l’autopartage: 82

Nombre de véhicules électriques de l’Arrondissement:

Nombre de bornes électriques: 42

Nb de kms parcourus par les vélos électriques et les vélos-cargos de l’Arrondissement: (Données à venir)

Axe 5 : Consommer

Plus que simplement consommer des produits davantage responsables, il nous faut repenser tout le cycle de la consommation afin qu’il s’intègre aux cycles des écosystèmes: une production et une consommation plus responsables en amont se traduira automatiquement par une réduction des déchets en aval. C’est tout le sens de l’économie circulaire que nous souhaitons encourager d’ici 2025. 

L’Arrondissement a ainsi adopté sa Politique d’achat responsable afin de soutenir l’achat local, social et durable. De plus, notre réseau des bibliothèques contribue à faire vivre la nouvelle programmation des ateliers écolos qui proposent des thématiques pour tendre vers un mode de vie zéro déchet.

Le Sud-Ouest s’inscrit pleinement dans les objectifs poursuivis par le Plan de gestion des matières résiduelles Montréal zéro déchet et élargit progressivement le nombre d’immeubles de plus de neuf logements adhérant au programme de collecte organique.

Gestion des matières résiduelles: Données issues du Bilan 2020 de la gestion des matières résiduelles de l’agglomération de Montréal.

Masse de matières résiduelles générées dans le Sud-Ouest: 34 353 tonnes, soit 400 kg/pers./an (Cible de l’agglomération : - 10% en 2025 soit 399 kg/pers./an)

Taux de détournement de l’élimination: 46 % (Ville de Montréal : 50 % ; objectif agglomération : 70 % d’ici 2025).

Taux de récupération des matières recyclables: 63 % (Ville de Montréal : 61 % ; objectif agglomération : 75 % d’ici 2025)

Taux de récupération des matières organiques: 22 %  (Ville de Montréal : 26 % ; objectif agglomération : 60 % d’ici 2025)

Nombre d’usagers dessites de dépôt volontairede résidus alimentaires: 580 (Février 2022)

Nombre d’ateliers zéro déchet donnés en 2021: Six ateliers sur les 3-RV (réduction à la source, réemploi, recyclage et valorisation des matières résiduelles). Ils ont été donnés par l’éco-quartier Sud-Ouest.

Nombre de ménages (portes) dans les immeubles de plus de neuf logements ayant adhéré au programme de collecte organique: 1 100

Nombre de commerces participant au projet pilote de compostage: (Données à venir)

Masse de déchets récoltés dans les stations de tri avec compostage pour les événements publics de l’arrondissement: (Données à venir)