Mettre les données au service du développement social

Mis à jour le 5 août 2022
Temps de lecture : 2 min

Le Centre de recherches interdisciplinaires en études montréalaises (CRIEM) et ses partenaires de différents milieux développent une plateforme numérique d’échange de données qui permettra de mieux connaître les enjeux et les besoins spécifiques à chaque communauté de Montréal.

Un outil précieux pour Montréal

Le projet de pôle d’analyse en données sociales coordonné par le CRIEM et soutenu par la Ville vise à recueillir et mettre en commun les données sociales de plusieurs partenaires sur une plateforme numérique. Ainsi, les informations détenues par Centraide du Grand Montréal, le Conseil du système alimentaire montréalais, la Direction régionale de la santé publique et le Service de la diversité et de l’inclusion sociale de la Ville sont rassemblées. La plateforme permettra d’offrir un meilleur portrait de la population et des différents milieux de vie de Montréal.

Le projet prévoit non seulement de développer une infrastructure technologique mais aussi un modèle de gestion des données qui tienne compte des attentes, besoins et obligations des organismes publics et à but non lucratif partenaires, en plus de permettre des échanges de données sécurisés. En développant un processus qui facilite l’analyse des données, le projet permettra de faire ressortir des solutions innovantes et adaptées pour répondre aux différents défis auxquels les communautés font face.

Développer des solutions sur mesure

La mutualisation des données issues de la recherche mais aussi de l’expérience de terrain des différents acteurs du milieu va permettre d’affiner les connaissances et de contribuer au développement social de Montréal. Grâce au pôle d’analyse en données sociales, on veut mieux comprendre les besoins des communautés et créer des solutions sur mesure à leurs enjeux. Par exemple, les données collectées permettront de trouver des moyens de garantir un accès à des aliments sains, dans différentes communautés de Montréal.

Grâce à l’analyse des données dans cet outil de lecture et d’intelligence collective, on souhaite aussi adapter plusieurs plans d’action de la Ville en fonction des besoins observés dans les communautés. Par exemple, les données sur les besoins en alimentation pourront servir à ajuster les mesures contenues dans le Plan diversité et d’inclusion sociale.

On s’intéresse à une thématique et à un enjeu central qui est celui de la sécurité alimentaire à Montréal. Je n’ai pas besoin de dire à quel point c’est un enjeu important. Il l’était avant la pandémie. Il l’est encore davantage depuis mars 2020.

Montréal en commun

Montréal en commun est une communauté d’innovation pilotée par la Ville de Montréal dont les partenaires expérimentent des solutions en accès à l’alimentation, en mobilité et en réglementation municipale dans un désir de repenser la métropole . Les 13 projets de Montréal en commun sont mis en œuvre grâce au prix de 50 M$ octroyé à la Ville par le Gouvernement du Canada dans le cadre du Défi des villes intelligentes.

Recherche rapide