Rénover l’intérieur d’un bâtiment

Mis à jour le 22 novembre 2022

Vous voulez refaire votre cuisine ou votre salle de bain? Modifier le nombre de logements de votre immeuble? Convertir votre salon en chambre à coucher? Vous devez respecter la réglementation en vigueur et, dans certains cas, obtenir un permis.

Mon arrondissement

Présente les contenus de l'arrondissement
Trouvez votre arrondissement pour obtenir l’information qui vous concerne.

Aucun arrondissement sélectionné.

Rénovations mineures

Vous n’avez pas besoin de permis pour effectuer certains travaux esthétiques mineurs. Par exemple, un permis n’est pas requis pour :

  • changer le revêtement de sol (tapis, plancher…)
  • repeindre les murs
  • remplacer des armoires
  • remplacer des comptoirs
  • remplacer un évier ou un bain

Par contre, si vos travaux touchent les fondations, modifient la structure du logement ou augmentent la surface de plancher, un permis est requis.

Travaux de plomberie et d’électricité

La Ville ne délivre plus de permis pour les types de travaux suivants :

  • plomberie
  • électricité
  • chauffage électrique ou au gaz

Néanmoins, vous devez vous conformer à la réglementation provinciale. Pour toute question, communiquez avec la Régie du bâtiment du Québec.

Rénovations majeures ou réaménagement d’un logement

Vous avez besoin d’un permis pour effectuer des travaux qui touchent les murs ou les fondations d’un logement.

Un permis est aussi nécessaire pour réaliser tous travaux visant à modifier les dimensions, la division ou l’usage des pièces.

Tarifs du permis

Les frais d’analyse de la demande de permis varient en fonction du coût estimé des travaux. Vous devez payer 9,80 $ par tranche de 1000 $ de travaux.

Quel que soit le montant des travaux, vous devrez payer, au minimum : 

  • 152 $ pour un immeuble exclusivement résidentiel
  • 448 $ pour un immeuble commercial, industriel, institutionnel ou mixte

L’estimation des coûts doit comprendre tous les frais associés aux travaux (ex. : plans, main d’oeuvre, équipements), taxes comprises. 

De plus, des frais supplémentaires peuvent s’appliquer si votre bâtiment, ou le secteur dans lequel il se situe, possède une valeur patrimoniale ou est soumis à des normes architecturales particulières.

Les frais sont non remboursables.

Lire aussi : Rénovations : combien coûte un permis

Documents nécessaires

Les documents suivants sont nécessaires pour l’analyse de votre dossier :

  • Certificat de localisation
  • Fiche bâtiment
  • Plans de qualité professionnelle et dessinés à l’échelle qui illustrent la situation actuelle et les travaux projetés  (ex. : dimensions des pièces, dimensions des portes et des fenêtres, hauteur du plafond, matériaux des murs et des plafonds, emplacement des avertisseurs de fumée et des équipements de ventilation)
  • Soumission ou grille d’estimation des coûts des travaux, incluant les taxes
  • Tout plan, élévation et coupe illustrant l’aménagement projeté
  • Tout autre document pertinent pour l’analyse de la demande

Si vos travaux affectent la structure du bâtiment : 

  • Plans de structure signés et scellés par un ingénieur

Si les travaux ont lieu dans une copropriété :

  • Lettre d’autorisation de chacun des copropriétaires ou résolution du syndicat de copropriété

Si vous êtes mandataire :

  • Procuration qui vous autorise à agir au nom du propriétaire

Lire aussi : Comment obtenir les documents nécessaires à une demande de permis

Canaux de communication

Effectuez toutes vos demandes de permis de rénovation en une fois (intérieur du bâtiment, toiture, portes et fenêtres, revêtement extérieur, éléments en saillie comme escaliers, balcons, terrasses).

Mode de paiement

  • Carte de crédit (MasterCard, Visa)

Vous devez avoir un compte sur montreal.ca.

Pour les travaux d’agrandissement, veuillez vous présenter au comptoir.

Point de service

Service à distance seulement
555, rue Chabanel Ouest
Bureau 600
Montréal (Québec) H2N 2H8

Rénovations mineures

Vous n’avez pas besoin de permis pour effectuer certains travaux esthétiques mineurs. Par exemple, un permis n’est pas requis pour :

  • changer le revêtement de sol (tapis, plancher…)
  • repeindre les murs
  • remplacer des armoires
  • remplacer des comptoirs
  • remplacer un évier ou un bain

Par contre, si vos travaux touchent les fondations, modifient la structure du logement ou augmentent la surface de plancher, un permis est requis.

Travaux de plomberie et d’électricité

La Ville ne délivre plus de permis pour les types de travaux suivants :

  • plomberie
  • électricité
  • chauffage électrique ou au gaz

Néanmoins, vous devez vous conformer à la réglementation provinciale. Pour toute question, communiquez avec la Régie du bâtiment du Québec.

Rénovations majeures ou réaménagement d’un logement

Vous avez besoin d’un permis pour effectuer des travaux qui touchent les murs ou les fondations d’un logement.

Un permis est aussi nécessaire pour réaliser tous travaux visant à modifier les dimensions, la division ou l’usage des pièces.

Tarifs du permis

Les frais d’analyse de la demande de permis varient en fonction du coût estimé des travaux. Vous devez payer 9,80 $ par tranche de 1000 $ de travaux (taxes comprises).

Quel que soit le montant des travaux, vous devrez payer, au minimum : 

  • 152 $ pour un immeuble exclusivement résidentiel
  • 448 $ pour un immeuble commercial, industriel, institutionnel ou mixte

L’estimation des coûts doit comprendre tous les frais associés aux travaux (ex. : plans, main d’oeuvre, équipements), taxes comprises. 

De plus, des frais supplémentaires peuvent s’appliquer si votre bâtiment, ou le secteur dans lequel il se situe, possède une valeur patrimoniale ou est soumis à des normes architecturales particulières.

Les frais sont non remboursables.

Lire aussi : Rénovations : combien coûte un permis

Documents nécessaires

Les documents suivants sont nécessaires pour l’analyse de votre dossier :

  • Certificat de localisation
  • Fiche bâtiment
  • Plans de qualité professionnelle et dessinés à l’échelle qui illustrent la situation actuelle et les travaux projetés  (ex. : dimensions des pièces, dimensions des portes et des fenêtres, hauteur du plafond, matériaux des murs et des plafonds, emplacement des avertisseurs de fumée et des équipements de ventilation)
  • Soumission ou grille d’estimation des coûts des travaux, incluant les taxes
  • Tout plan, élévation et coupe illustrant l’aménagement projeté
  • Tout autre document pertinent pour l’analyse de la demande

Si vos travaux affectent la structure du bâtiment : 

  • Plans de structure signés et scellés par un ingénieur

Si les travaux ont lieu dans une copropriété :

  • Lettre d’autorisation de chacun des copropriétaires ou résolution du syndicat de copropriété

Si vous êtes mandataire :

  • Procuration qui vous autorise à agir au nom du propriétaire

Lire aussi : Comment obtenir les documents nécessaires à une demande de permis

Canaux de communication

Point de service

Sur rendez-vous
7171, rue Bombardier
2e étage
Montréal (Québec) H1J 2E9

Rénovations mineures

Vous n’avez pas besoin de permis pour effectuer certains travaux esthétiques mineurs. Par exemple, un permis n’est pas requis pour :

  • changer le revêtement de sol (tapis, plancher…)
  • repeindre les murs
  • remplacer des armoires
  • remplacer des comptoirs
  • remplacer un évier

Par contre, si vos travaux touchent les fondations, modifient la structure du logement ou augmentent la surface de plancher, un permis est requis.

Travaux de plomberie et d’électricité

La Ville ne délivre plus de permis pour les types de travaux suivants :

  • plomberie
  • électricité
  • chauffage électrique ou au gaz

Néanmoins, vous devez vous conformer à la réglementation provinciale. Pour toute question, communiquez avec la Régie du bâtiment du Québec.

Rénovations majeures ou réaménagement d’un logement

Vous avez besoin d’un permis pour effectuer des travaux qui touchent les murs ou les fondations d’un logement.

Un permis est aussi nécessaire pour réaliser tous travaux visant à modifier les dimensions, la division ou l’usage des pièces.

Tarifs du permis

Les frais d’analyse de la demande de permis varient en fonction du coût estimé des travaux. Vous devez payer 9,80 $ par tranche de 1000 $ de travaux.

Quel que soit le montant des travaux, vous devrez payer, au minimum : 

  • 152 $ pour un immeuble exclusivement résidentiel
  • 448 $ pour un immeuble commercial, industriel, institutionnel ou mixte

L’estimation des coûts doit comprendre tous les frais associés aux travaux (ex. : plans, main d’oeuvre, équipements), taxes comprises. 

De plus, des frais supplémentaires peuvent s’appliquer si votre bâtiment, ou le secteur dans lequel il se situe, possède une valeur patrimoniale ou est soumis à des normes architecturales particulières.

Les frais sont non remboursables.

Lire aussi : Rénovations : combien coûte un permis

Documents nécessaires

Les documents suivants sont nécessaires pour l’analyse de votre dossier :

  • Certificat de localisation
  • Fiche bâtiment
  • Plans de qualité professionnelle et dessinés à l’échelle qui illustrent la situation actuelle et les travaux projetés  (ex. : dimensions des pièces, dimensions des portes et des fenêtres, hauteur du plafond, matériaux des murs et des plafonds, emplacement des avertisseurs de fumée et des équipements de ventilation)
  • Soumission ou grille d’estimation des coûts des travaux, incluant les taxes
  • Tout plan, élévation et coupe illustrant l’aménagement projeté
  • Tout autre document pertinent pour l’analyse de la demande

Si vos travaux affectent la structure du bâtiment : 

  • Plans de structure signés et scellés par un ingénieur

Si les travaux ont lieu dans une copropriété :

  • Lettre d’autorisation de chacun des copropriétaires ou résolution du syndicat de copropriété

Si vous êtes mandataire :

  • Procuration qui vous autorise à agir au nom du propriétaire

Lire aussi : Comment obtenir les documents nécessaires à une demande de permis

Canaux de communication

Effectuez toutes vos demandes de permis de rénovation en une fois (intérieur du bâtiment, toiture, portes et fenêtres, revêtement extérieur, éléments en saillie comme escaliers, balcons, terrasses).

Mode de paiement

  • Carte de crédit (MasterCard, Visa)

Vous devez avoir un compte sur montreal.ca.

Pour les travaux d’agrandissement, veuillez vous présenter au comptoir.

Point de service

5160, boulevard Décarie
Montréal (Québec) H3X 2H9

Rénovations mineures

Vous n’avez pas besoin de permis pour effectuer certains travaux esthétiques mineurs. Par exemple, un permis n’est pas requis pour :

  • changer le revêtement de sol (tapis, plancher…)
  • repeindre les murs
  • remplacer des armoires
  • remplacer des comptoirs
  • remplacer un évier ou un bain

Par contre, si vos travaux touchent les fondations, modifient la structure du logement ou augmentent la surface de plancher, un permis est requis.

Travaux de plomberie et d’électricité

La Ville ne délivre plus de permis pour les types de travaux suivants :

  • plomberie
  • électricité
  • chauffage électrique ou au gaz

Néanmoins, vous devez vous conformer à la réglementation provinciale. Pour toute question, communiquez avec la Régie du bâtiment du Québec.

Rénovations majeures ou réaménagement d’un logement

Vous avez besoin d’un permis pour effectuer des travaux qui touchent les murs ou les fondations d’un logement.

Un permis est aussi nécessaire pour réaliser tous travaux visant à modifier les dimensions, la division ou l’usage des pièces.

Tarifs du permis

Les frais d’analyse de la demande de permis varient en fonction du coût estimé des travaux. Vous devez payer 9,80 $ par tranche de 1000 $ de travaux.

Quel que soit le montant des travaux, vous devrez payer, au minimum : 

  • 152 $ pour un immeuble exclusivement résidentiel
  • 448 $ pour un immeuble commercial, industriel, institutionnel ou mixte

L’estimation des coûts doit comprendre tous les frais associés aux travaux (ex. : plans, main d’oeuvre, équipements), taxes comprises. 

De plus, des frais supplémentaires peuvent s’appliquer si votre bâtiment, ou le secteur dans lequel il se situe, possède une valeur patrimoniale ou est soumis à des normes architecturales particulières.

Les frais sont non remboursables.

Lire aussi : Rénovations : combien coûte un permis

Documents nécessaires

Les documents suivants sont nécessaires pour l’analyse de votre dossier :

  • Certificat de localisation
  • Fiche bâtiment
  • Plans de qualité professionnelle et dessinés à l’échelle qui illustrent la situation actuelle et les travaux projetés  (ex. : dimensions des pièces, dimensions des portes et des fenêtres, hauteur du plafond, matériaux des murs et des plafonds, emplacement des avertisseurs de fumée et des équipements de ventilation)
  • Soumission ou grille d’estimation des coûts des travaux, incluant les taxes
  • Tout plan, élévation et coupe illustrant l’aménagement projeté
  • Tout autre document pertinent pour l’analyse de la demande

Si vos travaux affectent la structure du bâtiment : 

  • Plans de structure signés et scellés par un ingénieur

Si les travaux ont lieu dans une copropriété :

  • Lettre d’autorisation de chacun des copropriétaires ou résolution du syndicat de copropriété

Si vous êtes mandataire :

  • Procuration qui vous autorise à agir au nom du propriétaire

Lire aussi : Comment obtenir les documents nécessaires à une demande de permis

Canaux de communication

Effectuez toutes vos demandes de permis de rénovation en une fois (intérieur du bâtiment, toiture, portes et fenêtres, revêtement extérieur, éléments en saillie comme escaliers, balcons, terrasses).

Mode de paiement

  • Carte de crédit (MasterCard, Visa)

Vous devez avoir un compte sur montreal.ca.

Pour les travaux d’agrandissement, veuillez vous présenter au comptoir.

Point de service

1800, boulevard Saint-Joseph
Montréal (Québec) H8S 2N4

Rénovations mineures

Vous n’avez pas besoin de permis pour effectuer certains travaux esthétiques mineurs. Par exemple, un permis n’est pas requis pour :

  • changer le revêtement de sol (tapis, plancher…)
  • repeindre les murs
  • remplacer des armoires
  • remplacer des comptoirs
  • remplacer un évier ou un bain

Par contre, si vos travaux touchent les fondations, modifient la structure du logement ou augmentent la surface de plancher, un permis est requis.

Travaux de plomberie et d’électricité

La Ville ne délivre plus de permis pour les types de travaux suivants :

  • plomberie
  • électricité
  • chauffage électrique ou au gaz

Néanmoins, vous devez vous conformer à la réglementation provinciale. Pour toute question, communiquez avec la Régie du bâtiment du Québec.

Rénovations majeures ou réaménagement d’un logement

Vous avez besoin d’un permis pour effectuer des travaux qui touchent les murs ou les fondations d’un logement.

Un permis est aussi nécessaire pour réaliser tous travaux visant à modifier les dimensions, la division ou l’usage des pièces.

Tarifs du permis

Les frais d’analyse de la demande de permis varient en fonction du coût estimé des travaux. Vous devez payer 9,80 $ par tranche de 1000 $ de travaux.

Quel que soit le montant des travaux, vous devrez payer, au minimum : 

  • 152 $ pour un immeuble exclusivement résidentiel
  • 448 $ pour un immeuble commercial, industriel, institutionnel ou mixte

L’estimation des coûts doit comprendre tous les frais associés aux travaux (ex. : plans, main d’oeuvre, équipements), taxes comprises. 

De plus, des frais supplémentaires peuvent s’appliquer si votre bâtiment, ou le secteur dans lequel il se situe, possède une valeur patrimoniale ou est soumis à des normes architecturales particulières.

Les frais sont non remboursables.

Lire aussi : Rénovations : combien coûte un permis

Documents nécessaires

Les documents suivants sont nécessaires pour l’analyse de votre dossier :

  • Certificat de localisation
  • Fiche bâtiment
  • Plans de qualité professionnelle et dessinés à l’échelle qui illustrent la situation actuelle et les travaux projetés  (ex. : dimensions des pièces, dimensions des portes et des fenêtres, hauteur du plafond, matériaux des murs et des plafonds, emplacement des avertisseurs de fumée et des équipements de ventilation)
  • Soumission ou grille d’estimation des coûts des travaux, incluant les taxes
  • Tout plan, élévation et coupe illustrant l’aménagement projeté
  • Tout autre document pertinent pour l’analyse de la demande

Si vos travaux affectent la structure du bâtiment : 

  • Plans de structure signés et scellés par un ingénieur

Si les travaux ont lieu dans une copropriété :

  • Lettre d’autorisation de chacun des copropriétaires ou résolution du syndicat de copropriété

Si vous êtes mandataire :

  • Procuration qui vous autorise à agir au nom du propriétaire

Lire aussi : Comment obtenir les documents nécessaires à une demande de permis

Canaux de communication

Effectuez toutes vos demandes de permis de rénovation en une fois (intérieur du bâtiment, toiture, portes et fenêtres, revêtement extérieur, éléments en saillie comme escaliers, balcons, terrasses).

Mode de paiement

  • Carte de crédit (MasterCard, Visa)

Vous devez avoir un compte sur montreal.ca.

Pour les travaux d’agrandissement, veuillez vous présenter au comptoir.

Point de service

Sur rendez-vous
55, avenue Dupras
Montréal (Québec) H8R 4A8

Rénovations mineures

Vous n’avez pas besoin de permis pour effectuer certains travaux esthétiques mineurs. Par exemple, un permis n’est pas requis pour :

  • changer le revêtement de sol (tapis, plancher…)
  • repeindre les murs
  • remplacer des armoires
  • remplacer des comptoirs
  • remplacer un évier ou un bain

Par contre, si vos travaux touchent les fondations, modifient la structure du logement ou augmentent la surface de plancher, un permis est requis.

Travaux de plomberie et d’électricité

La Ville ne délivre plus de permis pour les types de travaux suivants :

  • plomberie
  • électricité
  • chauffage électrique ou au gaz

Néanmoins, vous devez vous conformer à la réglementation provinciale. Pour toute question, communiquez avec la Régie du bâtiment du Québec.

Rénovations majeures ou réaménagement d’un logement

Vous avez besoin d’un permis pour effectuer des travaux qui touchent les murs ou les fondations d’un logement.

Un permis est aussi nécessaire pour réaliser tous travaux visant à modifier les dimensions, la division ou l’usage des pièces.

Tarifs du permis

Les frais d’analyse de la demande de permis varient en fonction du coût estimé des travaux. Vous devez payer 9,80 $ par tranche de 1000 $ de travaux.

Quel que soit le montant des travaux, vous devrez payer, au minimum : 

  • 152 $ pour un immeuble exclusivement résidentiel
  • 448 $ pour un immeuble commercial, industriel, institutionnel ou mixte

L’estimation des coûts doit comprendre tous les frais associés aux travaux (ex. : plans, main d’oeuvre, équipements), taxes comprises. 

De plus, des frais supplémentaires peuvent s’appliquer si votre bâtiment, ou le secteur dans lequel il se situe, possède une valeur patrimoniale ou est soumis à des normes architecturales particulières.

Les frais sont non remboursables.

Lire aussi : Rénovations : combien coûte un permis

Documents nécessaires

Les documents suivants sont nécessaires pour l’analyse de votre dossier :

  • Certificat de localisation
  • Fiche bâtiment
  • Plans de qualité professionnelle et dessinés à l’échelle qui illustrent la situation actuelle et les travaux projetés  (ex. : dimensions des pièces, dimensions des portes et des fenêtres, hauteur du plafond, matériaux des murs et des plafonds, emplacement des avertisseurs de fumée et des équipements de ventilation)
  • Soumission ou grille d’estimation des coûts des travaux, incluant les taxes
  • Tout plan, élévation et coupe illustrant l’aménagement projeté
  • Tout autre document pertinent pour l’analyse de la demande

Si vos travaux affectent la structure du bâtiment : 

  • Plans de structure signés et scellés par un ingénieur

Si les travaux ont lieu dans une copropriété :

  • Lettre d’autorisation de chacun des copropriétaires ou résolution du syndicat de copropriété

Si vous êtes mandataire :

  • Procuration qui vous autorise à agir au nom du propriétaire

Lire aussi : Comment obtenir les documents nécessaires à une demande de permis

Canaux de communication

Effectuez toutes vos demandes de permis de rénovation en une fois (intérieur du bâtiment, toiture, portes et fenêtres, revêtement extérieur, éléments en saillie comme escaliers, balcons, terrasses).

Mode de paiement

  • Carte de crédit (MasterCard, Visa)

Vous devez avoir un compte sur montreal.ca.

Pour les travaux d’agrandissement, veuillez vous présenter au comptoir.

Point de service

201, avenue Laurier Est
5e étage
Montréal (Québec) H2T 3E6

Rénovations mineures

Vous n’avez pas besoin de permis pour effectuer certains travaux esthétiques mineurs. Par exemple, un permis n’est pas requis pour :

  • changer le revêtement de sol (tapis, plancher…)
  • repeindre les murs
  • remplacer des armoires
  • remplacer des comptoirs
  • remplacer un évier ou un bain

Par contre, si vos travaux touchent les fondations, modifient la structure du logement ou augmentent la surface de plancher, un permis est requis.

Travaux de plomberie et d’électricité

La Ville ne délivre plus de permis pour les types de travaux suivants :

  • plomberie
  • électricité
  • chauffage électrique ou au gaz

Néanmoins, vous devez vous conformer à la réglementation provinciale. Pour toute question, communiquez avec la Régie du bâtiment du Québec.

Rénovations majeures ou réaménagement d’un logement

Vous avez besoin d’un permis pour effectuer des travaux qui touchent les murs ou les fondations d’un logement.

Un permis est aussi nécessaire pour réaliser tous travaux visant à modifier les dimensions, la division ou l’usage des pièces.

Tarifs du permis

Les frais d’analyse de la demande de permis varient en fonction du coût estimé des travaux. Vous devez payer 9,80 $ par tranche de 1000 $ de travaux.

Quel que soit le montant des travaux, vous devrez payer, au minimum : 

  • 152 $ pour un immeuble exclusivement résidentiel
  • 448 $ pour un immeuble commercial, industriel, institutionnel ou mixte

L’estimation des coûts doit comprendre tous les frais associés aux travaux (ex. : plans, main d’oeuvre, équipements), taxes comprises. 

De plus, des frais supplémentaires peuvent s’appliquer si votre bâtiment, ou le secteur dans lequel il se situe, possède une valeur patrimoniale ou est soumis à des normes architecturales particulières.

Les frais sont non remboursables.

Lire aussi : Rénovations : combien coûte un permis

Documents nécessaires

Les documents suivants sont nécessaires pour l’analyse de votre dossier :

  • Certificat de localisation
  • Fiche bâtiment
  • Plans de qualité professionnelle et dessinés à l’échelle qui illustrent la situation actuelle et les travaux projetés  (ex. : dimensions des pièces, dimensions des portes et des fenêtres, hauteur du plafond, matériaux des murs et des plafonds, emplacement des avertisseurs de fumée et des équipements de ventilation)
  • Soumission ou grille d’estimation des coûts des travaux, incluant les taxes
  • Tout plan, élévation et coupe illustrant l’aménagement projeté
  • Tout autre document pertinent pour l’analyse de la demande

Si vos travaux affectent la structure du bâtiment : 

  • Plans de structure signés et scellés par un ingénieur

Si les travaux ont lieu dans une copropriété :

  • Lettre d’autorisation de chacun des copropriétaires ou résolution du syndicat de copropriété

Si vous êtes mandataire :

  • Procuration qui vous autorise à agir au nom du propriétaire

Lire aussi : Comment obtenir les documents nécessaires à une demande de permis

Canaux de communication

Effectuez toutes vos demandes de permis de rénovation en une fois (intérieur du bâtiment, toiture, portes et fenêtres, revêtement extérieur, éléments en saillie comme escaliers, balcons, terrasses).

Mode de paiement

  • Carte de crédit (MasterCard, Visa)

Vous devez avoir un compte sur montreal.ca.

Pour les travaux d’agrandissement, veuillez vous présenter au comptoir.

Point de service

815, rue Bel-Air
1er étage
Montréal (Québec) H4C 2K4

Rénovations mineures

Vous n’avez pas besoin de permis pour effectuer certains travaux esthétiques mineurs. Par exemple, un permis n’est pas requis pour :

  • changer le revêtement de sol (tapis, plancher…)
  • repeindre les murs
  • remplacer des armoires
  • remplacer des comptoirs
  • remplacer un évier ou un bain

Par contre, si vos travaux touchent les fondations, modifient la structure du logement ou augmentent la surface de plancher, un permis est requis.

Travaux de plomberie et d’électricité

La Ville ne délivre plus de permis pour les types de travaux suivants :

  • plomberie
  • électricité
  • chauffage électrique ou au gaz

Néanmoins, vous devez vous conformer à la réglementation provinciale. Pour toute question, communiquez avec la Régie du bâtiment du Québec.

Rénovations majeures ou réaménagement d’un logement

Vous avez besoin d’un permis pour effectuer des travaux qui touchent les murs ou les fondations d’un logement.

Un permis est aussi nécessaire pour réaliser tous travaux visant à modifier les dimensions, la division ou l’usage des pièces.

Tarifs du permis

Les frais d’analyse de la demande de permis varient en fonction du coût estimé des travaux. Vous devez payer 9,80 $ par tranche de 1000 $ de travaux.

Quel que soit le montant des travaux, vous devrez payer, au minimum : 

  • 152 $ pour un immeuble exclusivement résidentiel
  • 448 $ pour un immeuble commercial, industriel, institutionnel ou mixte

L’estimation des coûts doit comprendre tous les frais associés aux travaux (ex. : plans, main d’oeuvre, équipements), taxes comprises. 

De plus, des frais supplémentaires peuvent s’appliquer si votre bâtiment, ou le secteur dans lequel il se situe, possède une valeur patrimoniale ou est soumis à des normes architecturales particulières.

Les frais sont non remboursables.

Lire aussi : Rénovations : combien coûte un permis

Documents nécessaires

Les documents suivants sont nécessaires pour l’analyse de votre dossier :

  • Certificat de localisation
  • Fiche bâtiment
  • Plans de qualité professionnelle et dessinés à l’échelle qui illustrent la situation actuelle et les travaux projetés  (ex. : dimensions des pièces, dimensions des portes et des fenêtres, hauteur du plafond, matériaux des murs et des plafonds, emplacement des avertisseurs de fumée et des équipements de ventilation)
  • Soumission ou grille d’estimation des coûts des travaux, incluant les taxes
  • Tout plan, élévation et coupe illustrant l’aménagement projeté
  • Tout autre document pertinent pour l’analyse de la demande

Si vos travaux affectent la structure du bâtiment : 

  • Plans de structure signés et scellés par un ingénieur

Si les travaux ont lieu dans une copropriété :

  • Lettre d’autorisation de chacun des copropriétaires ou résolution du syndicat de copropriété

Si vous êtes mandataire :

  • Procuration qui vous autorise à agir au nom du propriétaire

Lire aussi : Comment obtenir les documents nécessaires à une demande de permis

Canaux de communication

Effectuez toutes vos demandes de permis de rénovation en une fois (intérieur du bâtiment, toiture, portes et fenêtres, revêtement extérieur, éléments en saillie comme escaliers, balcons, terrasses).

Mode de paiement

  • Carte de crédit (MasterCard, Visa)

Vous devez avoir un compte sur montreal.ca.

Pour les travaux d’agrandissement, veuillez vous présenter au comptoir.

Point de service

Sur rendez-vous
406, montée de l'Église
L'Île-Bizard (Québec) H9C 1G9

Rénovations mineures

Vous n’avez pas besoin de permis pour effectuer certains travaux esthétiques mineurs. Par exemple, un permis n’est pas requis pour :

  • changer le revêtement de sol (tapis, plancher…)
  • repeindre les murs
  • remplacer des armoires
  • remplacer des comptoirs
  • remplacer un évier ou un bain

Cependant, un permis est requis si vos travaux touchent les fondations ou les séparations coupe-feu, modifient la structure du logement, ou augmentent la surface de plancher.

Travaux de plomberie et d’électricité

La Ville ne délivre plus de permis pour les types de travaux suivants :

  • plomberie
  • électricité
  • chauffage électrique ou au gaz

Néanmoins, vous devez vous conformer à la réglementation provinciale. Pour toute question, communiquez avec la Régie du bâtiment du Québec.

Rénovations majeures ou réaménagement d’un logement

Vous avez besoin d’un permis pour effectuer des travaux qui touchent les murs ou les fondations d’un logement.

Un permis est aussi nécessaire pour réaliser tous travaux visant à modifier les dimensions, la division ou l’usage des pièces.

Tarifs du permis

Les frais d’analyse de la demande de permis varient en fonction du coût estimé des travaux. Vous devez payer 9,80 $ par tranche de 1000 $ de travaux.

Quel que soit le montant des travaux, vous devrez payer, au minimum : 

  • 152 $ pour un immeuble exclusivement résidentiel
  • 448 $ pour un immeuble commercial, industriel, institutionnel ou mixte

L’estimation des coûts doit comprendre tous les frais associés aux travaux (ex. : plans, main d’oeuvre, équipements), taxes comprises. 

De plus, des frais supplémentaires peuvent s’appliquer si votre bâtiment, ou le secteur dans lequel il se situe, possède une valeur patrimoniale ou est soumis à des normes architecturales particulières.

Les frais sont non remboursables.

Lire aussi : Rénovations : combien coûte un permis

Documents nécessaires

Les documents suivants sont nécessaires pour l’analyse de votre dossier :

  • Certificat de localisation
  • Fiche bâtiment
  • Plans d’architectes signés et scellés si requis ou plans de qualité professionnelle et dessinés à l’échelle qui illustrent la situation actuelle et les travaux projetés  (ex. : dimensions des pièces, dimensions des portes et des fenêtres, hauteur du plafond, matériaux des murs et des plafonds, emplacement des avertisseurs de fumée et des équipements de ventilation)
  • Soumission ou grille d’estimation des coûts des travaux, incluant les taxes
  • Tout plan, élévation et coupe illustrant l’aménagement projeté
  • Tout autre document pertinent pour l’analyse de la demande

Si vos travaux affectent la structure du bâtiment : 

  • Plans de structure signés et scellés par un ingénieur

Si les travaux ont lieu dans une copropriété :

  • Lettre d’autorisation de chacun des copropriétaires ou résolution du syndicat de copropriété

Si vous êtes mandataire :

  • Procuration qui vous autorise à agir au nom du propriétaire

Lire aussi : Comment obtenir les documents nécessaires à une demande de permis

Canaux de communication

Effectuez toutes vos demandes de permis de rénovation en une fois (intérieur du bâtiment, toiture, portes et fenêtres, revêtement extérieur, éléments en saillie comme escaliers, balcons, terrasses).

Mode de paiement

  • Carte de crédit (MasterCard, Visa)

Vous devez avoir un compte sur montreal.ca.

Pour les travaux d’agrandissement, veuillez vous présenter au comptoir.

Point de service

Service à distance seulement
6854, rue Sherbrooke Est
Montréal (Québec) H1N 1E1

Rénovations mineures

Vous n’avez pas besoin de permis pour effectuer certains travaux esthétiques mineurs. Par exemple, un permis n’est pas requis pour :

  • changer le revêtement de sol (tapis, plancher…)
  • repeindre les murs
  • remplacer des armoires
  • remplacer des comptoirs
  • remplacer un évier ou un bain

Par contre, si vos travaux touchent les fondations, modifient la structure du logement ou augmentent la surface de plancher, un permis est requis.

Travaux de plomberie et d’électricité

La Ville ne délivre plus de permis pour les types de travaux suivants :

  • plomberie
  • électricité
  • chauffage électrique ou au gaz

Néanmoins, vous devez vous conformer à la réglementation provinciale. Pour toute question, communiquez avec la Régie du bâtiment du Québec.

Rénovations majeures ou réaménagement d’un logement

Vous avez besoin d’un permis pour effectuer des travaux qui touchent les murs ou les fondations d’un logement.

Un permis est aussi nécessaire pour réaliser tous travaux visant à modifier les dimensions, la division ou l’usage des pièces.

Tarifs du permis

Les frais d’analyse de la demande de permis varient en fonction du coût estimé des travaux. Vous devez payer 9,80 $ par tranche de 1000 $ de travaux.

Quel que soit le montant des travaux, vous devrez payer, au minimum : 

  • 152 $ pour un immeuble exclusivement résidentiel
  • 448 $ pour un immeuble commercial, industriel, institutionnel ou mixte

L’estimation des coûts doit comprendre tous les frais associés aux travaux (ex. : plans, main d’oeuvre, équipements), taxes comprises. 

De plus, des frais supplémentaires peuvent s’appliquer si votre bâtiment, ou le secteur dans lequel il se situe, possède une valeur patrimoniale ou est soumis à des normes architecturales particulières.

Les frais sont non remboursables.

Lire aussi : Rénovations : combien coûte un permis

Documents nécessaires

Les documents suivants sont nécessaires pour l’analyse de votre dossier :

  • Certificat de localisation
  • Fiche bâtiment
  • Plans de qualité professionnelle et dessinés à l’échelle qui illustrent la situation actuelle et les travaux projetés  (ex. : dimensions des pièces, dimensions des portes et des fenêtres, hauteur du plafond, matériaux des murs et des plafonds, emplacement des avertisseurs de fumée et des équipements de ventilation)
  • Soumission ou grille d’estimation des coûts des travaux, incluant les taxes
  • Tout plan, élévation et coupe illustrant l’aménagement projeté
  • Tout autre document pertinent pour l’analyse de la demande

Si vos travaux affectent la structure du bâtiment : 

  • Plans de structure signés et scellés par un ingénieur

Si les travaux ont lieu dans une copropriété :

  • Lettre d’autorisation de chacun des copropriétaires ou résolution du syndicat de copropriété

Si vous êtes mandataire :

  • Procuration qui vous autorise à agir au nom du propriétaire

Lire aussi : Comment obtenir les documents nécessaires à une demande de permis

Faire une demande

Effectuez toutes vos demandes de permis de rénovation en une fois (intérieur du bâtiment, toiture, portes et fenêtres, revêtement extérieur, éléments en saillie comme escaliers, balcons, terrasses).

Mode de paiement

  • Carte de crédit (MasterCard, Visa)

Vous devez avoir un compte sur montreal.ca.

Pour les travaux d’agrandissement, veuillez vous présenter au comptoir.

4241, place de l'Hôtel-de-Ville
Montréal (Québec) H1H 1S4

Mode de paiement

Cliquez sur le lieu pour connaître les modes de paiement acceptés.

Rénovations mineures

Vous n’avez pas besoin de permis pour effectuer certains travaux esthétiques mineurs. Par exemple, un permis n’est pas requis pour :

  • changer le revêtement de sol (tapis, plancher…)
  • repeindre les murs
  • remplacer des armoires
  • remplacer des comptoirs
  • remplacer un évier ou un bain

Par contre, si vos travaux touchent les fondations, modifient la structure du logement ou augmentent la surface de plancher, un permis est requis.

Travaux de plomberie et d’électricité

La Ville ne délivre plus de permis pour les types de travaux suivants :

  • plomberie
  • électricité
  • chauffage électrique ou au gaz

Néanmoins, vous devez vous conformer à la réglementation provinciale. Pour toute question, communiquez avec la Régie du bâtiment du Québec.

Rénovations majeures ou réaménagement d’un logement

Vous avez besoin d’un permis pour effectuer des travaux qui touchent les murs ou les fondations d’un logement.

Un permis est aussi nécessaire pour réaliser tous travaux visant à modifier les dimensions, la division ou l’usage des pièces.

Tarifs du permis

Les frais d’analyse de la demande de permis varient en fonction du coût estimé des travaux. Vous devez payer 9,80 $ par tranche de 1000 $ de travaux.

Quel que soit le montant des travaux, vous devrez payer, au minimum : 

  • 152 $ pour un immeuble exclusivement résidentiel
  • 448 $ pour un immeuble commercial, industriel, institutionnel ou mixte

L’estimation des coûts doit comprendre tous les frais associés aux travaux (ex. : plans, main d’oeuvre, équipements), taxes comprises. 

De plus, des frais supplémentaires peuvent s’appliquer si votre bâtiment, ou le secteur dans lequel il se situe, possède une valeur patrimoniale ou est soumis à des normes architecturales particulières.

Les frais sont non remboursables.

Lire aussi : Rénovations : combien coûte un permis

Documents nécessaires

Les documents suivants sont nécessaires pour l’analyse de votre dossier :

  • Certificat de localisation
  • Fiche bâtiment
  • Plans de qualité professionnelle et dessinés à l’échelle qui illustrent la situation actuelle et les travaux projetés  (ex. : dimensions des pièces, dimensions des portes et des fenêtres, hauteur du plafond, matériaux des murs et des plafonds, emplacement des avertisseurs de fumée et des équipements de ventilation)
  • Soumission ou grille d’estimation des coûts des travaux, incluant les taxes
  • Tout plan, élévation et coupe illustrant l’aménagement projeté
  • Tout autre document pertinent pour l’analyse de la demande

Si vos travaux affectent la structure du bâtiment : 

  • Plans de structure signés et scellés par un ingénieur

Si les travaux ont lieu dans une copropriété :

  • Lettre d’autorisation de chacun des copropriétaires ou résolution du syndicat de copropriété

Si vous êtes mandataire :

  • Procuration qui vous autorise à agir au nom du propriétaire

Lire aussi : Comment obtenir les documents nécessaires à une demande de permis

Canaux de communication

Effectuez toutes vos demandes de permis de rénovation en une fois (intérieur du bâtiment, toiture, portes et fenêtres, revêtement extérieur, éléments en saillie comme escaliers, balcons, terrasses).

Mode de paiement

  • Carte de crédit (MasterCard, Visa)

Vous devez avoir un compte sur montreal.ca.

Point de service

1431, avenue Van Horne
2e étage
Montréal (Québec) H2V 1K9

Rénovations mineures

Vous n’avez pas besoin de permis pour effectuer certains travaux esthétiques mineurs. Par exemple, un permis n’est pas requis pour :

  • changer le revêtement de sol (tapis, plancher…)
  • repeindre les murs
  • remplacer des armoires
  • remplacer des comptoirs
  • remplacer un évier ou un bain

Par contre, si vos travaux touchent les fondations, modifient la structure du logement ou augmentent la surface de plancher, un permis est requis.

Travaux de plomberie et d’électricité

La Ville ne délivre plus de permis pour les types de travaux suivants :

  • plomberie
  • électricité
  • chauffage électrique ou au gaz

Néanmoins, vous devez vous conformer à la réglementation provinciale. Pour toute question, communiquez avec la Régie du bâtiment du Québec.

Rénovations majeures ou réaménagement d’un logement

Vous avez besoin d’un permis pour effectuer des travaux qui touchent les murs ou les fondations d’un logement.

Un permis est aussi nécessaire pour réaliser tous travaux visant à modifier les dimensions, la division ou l’usage des pièces.

Tarifs du permis

Les frais d’analyse de la demande de permis varient en fonction du coût estimé des travaux. Vous devez payer 9,80 $ par tranche de 1000 $ de travaux.

Quel que soit le montant des travaux, vous devrez payer, au minimum : 

  • 152 $ pour un immeuble exclusivement résidentiel
  • 448 $ pour un immeuble commercial, industriel, institutionnel ou mixte

L’estimation des coûts doit comprendre tous les frais associés aux travaux (ex. : plans, main d’oeuvre, équipements), taxes comprises. 

De plus, des frais supplémentaires peuvent s’appliquer si votre bâtiment, ou le secteur dans lequel il se situe, possède une valeur patrimoniale ou est soumis à des normes architecturales particulières.

Les frais sont non remboursables.

Lire aussi : Rénovations : combien coûte un permis

Documents nécessaires

Les documents suivants sont nécessaires pour l’analyse de votre dossier :

  • Certificat de localisation
  • Fiche bâtiment
  • Plans de qualité professionnelle et dessinés à l’échelle qui illustrent la situation actuelle et les travaux projetés  (ex. : dimensions des pièces, dimensions des portes et des fenêtres, hauteur du plafond, matériaux des murs et des plafonds, emplacement des avertisseurs de fumée et des équipements de ventilation)
  • Soumission ou grille d’estimation des coûts des travaux, incluant les taxes
  • Tout plan, élévation et coupe illustrant l’aménagement projeté
  • Tout autre document pertinent pour l’analyse de la demande

Si vos travaux affectent la structure du bâtiment : 

  • Plans de structure signés et scellés par un ingénieur

Si les travaux ont lieu dans une copropriété :

  • Lettre d’autorisation de chacun des copropriétaires ou résolution du syndicat de copropriété

Si vous êtes mandataire :

  • Procuration qui vous autorise à agir au nom du propriétaire

Lire aussi : Comment obtenir les documents nécessaires à une demande de permis

Canaux de communication

Effectuez toutes vos demandes de permis de rénovation en une fois (intérieur du bâtiment, toiture, portes et fenêtres, revêtement extérieur, éléments en saillie comme escaliers, balcons, terrasses).

Mode de paiement

  • Carte de crédit (MasterCard, Visa)

Vous devez avoir un compte sur montreal.ca.

Pour les travaux d’agrandissement, veuillez vous présenter au comptoir.

Point de service

13665, boulevard de Pierrefonds
Montréal (Québec) H9A 2Z4

Rénovations mineures

Vous n’avez pas besoin de permis pour effectuer certains travaux esthétiques mineurs. Par exemple, un permis n’est pas requis pour :

  • changer le revêtement de sol (tapis, plancher…)
  • repeindre les murs
  • remplacer des armoires
  • remplacer des comptoirs
  • remplacer un évier ou un bain

Par contre, si vos travaux touchent les fondations, modifient la structure du logement ou augmentent la surface de plancher, un permis est requis.

Travaux de plomberie et d’électricité

La Ville ne délivre plus de permis pour les types de travaux suivants :

  • plomberie
  • électricité
  • chauffage électrique ou au gaz

Néanmoins, vous devez vous conformer à la réglementation provinciale. Pour toute question, communiquez avec la Régie du bâtiment du Québec.

Rénovations majeures ou réaménagement d’un logement

Vous avez besoin d’un permis pour effectuer des travaux qui touchent les murs ou les fondations d’un logement.

Un permis est aussi nécessaire pour réaliser tous travaux visant à modifier les dimensions, la division ou l’usage des pièces.

Tarifs du permis

Les frais d’analyse de la demande de permis varient en fonction du coût estimé des travaux. Vous devez payer 9,80 $ par tranche de 1000 $ de travaux.

Quel que soit le montant des travaux, vous devrez payer, au minimum : 

  • 152 $ pour un immeuble exclusivement résidentiel
  • 448 $ pour un immeuble commercial, industriel, institutionnel ou mixte

L’estimation des coûts doit comprendre tous les frais associés aux travaux (ex. : plans, main d’oeuvre, équipements), taxes comprises. 

De plus, des frais supplémentaires peuvent s’appliquer si votre bâtiment, ou le secteur dans lequel il se situe, possède une valeur patrimoniale ou est soumis à des normes architecturales particulières.

Les frais sont non remboursables.

Lire aussi : Rénovations : combien coûte un permis

Documents nécessaires

Les documents suivants sont nécessaires pour l’analyse de votre dossier :

  • Certificat de localisation
  • Fiche bâtiment
  • Plans de qualité professionnelle et dessinés à l’échelle qui illustrent la situation actuelle et les travaux projetés  (ex. : dimensions des pièces, dimensions des portes et des fenêtres, hauteur du plafond, matériaux des murs et des plafonds, emplacement des avertisseurs de fumée et des équipements de ventilation)
  • Soumission ou grille d’estimation des coûts des travaux, incluant les taxes
  • Tout plan, élévation et coupe illustrant l’aménagement projeté
  • Tout autre document pertinent pour l’analyse de la demande

Si vos travaux affectent la structure du bâtiment : 

  • Plans de structure signés et scellés par un ingénieur

Si les travaux ont lieu dans une copropriété :

  • Lettre d’autorisation de chacun des copropriétaires ou résolution du syndicat de copropriété

Si vous êtes mandataire :

  • Procuration qui vous autorise à agir au nom du propriétaire

Lire aussi : Comment obtenir les documents nécessaires à une demande de permis

Canaux de communication

Effectuez toutes vos demandes de permis de rénovation en une fois (intérieur du bâtiment, toiture, portes et fenêtres, revêtement extérieur, éléments en saillie comme escaliers, balcons, terrasses).

Mode de paiement

  • Carte de crédit (MasterCard, Visa)

Vous devez avoir un compte sur montreal.ca.

Pour les travaux d’agrandissement, veuillez vous présenter au comptoir.

Point de service

12090, rue Notre-Dame Est
Montréal (Québec) H1B 2Z1

Rénovations mineures

Vous n’avez pas besoin de permis pour effectuer certains travaux esthétiques mineurs. Par exemple, un permis n’est pas requis pour :

  • changer le revêtement de sol (tapis, plancher…)
  • repeindre les murs
  • remplacer des armoires
  • remplacer des comptoirs
  • remplacer un évier ou un bain

Par contre, si vos travaux touchent les fondations, modifient la structure du logement ou augmentent la surface de plancher, un permis est requis.

Travaux de plomberie et d’électricité

La Ville ne délivre plus de permis pour les types de travaux suivants :

  • plomberie
  • électricité
  • chauffage électrique ou au gaz

Néanmoins, vous devez vous conformer à la réglementation provinciale. Pour toute question, communiquez avec la Régie du bâtiment du Québec.

Rénovations majeures ou réaménagement d’un logement

Vous avez besoin d’un permis pour effectuer des travaux qui touchent les murs ou les fondations d’un logement.

Un permis est aussi nécessaire pour réaliser tous travaux visant à modifier les dimensions, la division ou l’usage des pièces.

Tarifs du permis

Les frais d’analyse de la demande de permis varient en fonction du coût estimé des travaux. Vous devez payer 9,80 $ par tranche de 1000 $ de travaux.

Quel que soit le montant des travaux, vous devrez payer, au minimum : 

  • 152 $ pour un immeuble exclusivement résidentiel
  • 448 $ pour un immeuble commercial, industriel, institutionnel ou mixte

L’estimation des coûts doit comprendre tous les frais associés aux travaux (ex. : plans, main d’oeuvre, équipements), taxes comprises. 

De plus, des frais supplémentaires peuvent s’appliquer si votre bâtiment, ou le secteur dans lequel il se situe, possède une valeur patrimoniale ou est soumis à des normes architecturales particulières.

Les frais sont non remboursables.

Lire aussi : Rénovations : combien coûte un permis

Documents nécessaires

Les documents suivants sont nécessaires pour l’analyse de votre dossier :

  • Certificat de localisation
  • Fiche bâtiment
  • Plans de qualité professionnelle et dessinés à l’échelle qui illustrent la situation actuelle et les travaux projetés  (ex. : dimensions des pièces, dimensions des portes et des fenêtres, hauteur du plafond, matériaux des murs et des plafonds, emplacement des avertisseurs de fumée et des équipements de ventilation)
  • Soumission ou grille d’estimation des coûts des travaux, incluant les taxes
  • Tout plan, élévation et coupe illustrant l’aménagement projeté
  • Tout autre document pertinent pour l’analyse de la demande

Si vos travaux affectent la structure du bâtiment : 

  • Plans de structure signés et scellés par un ingénieur

Si les travaux ont lieu dans une copropriété :

  • Lettre d’autorisation de chacun des copropriétaires ou résolution du syndicat de copropriété

Si vous êtes mandataire :

  • Procuration qui vous autorise à agir au nom du propriétaire

Lire aussi : Comment obtenir les documents nécessaires à une demande de permis

Canaux de communication

Effectuez toutes vos demandes de permis de rénovation en une fois (intérieur du bâtiment, toiture, portes et fenêtres, revêtement extérieur, éléments en saillie comme escaliers, balcons, terrasses).

Mode de paiement

  • Carte de crédit (MasterCard, Visa)

Vous devez avoir un compte sur montreal.ca.

Pour les travaux d’agrandissement, veuillez vous présenter au comptoir.

Point de service

5650, rue D'Iberville
2e étage
Montréal (Québec) H2G 2B3

Rénovations mineures

Vous n’avez pas besoin de permis pour effectuer certains travaux esthétiques mineurs. Par exemple, un permis n’est pas requis pour :

  • changer le revêtement de sol (tapis, plancher…)
  • repeindre les murs
  • remplacer des armoires
  • remplacer des comptoirs
  • remplacer un évier ou un bain

Par contre, si vos travaux touchent les fondations, modifient la structure du logement ou augmentent la surface de plancher, un permis est requis.

Travaux de plomberie et d’électricité

La Ville ne délivre plus de permis pour les types de travaux suivants :

  • plomberie
  • électricité
  • chauffage électrique ou au gaz

Néanmoins, vous devez vous conformer à la réglementation provinciale. Pour toute question, communiquez avec la Régie du bâtiment du Québec.

Rénovations majeures ou réaménagement d’un logement

Vous avez besoin d’un permis pour effectuer des travaux qui touchent les murs ou les fondations d’un logement.

Un permis est aussi nécessaire pour réaliser tous travaux visant à modifier les dimensions, la division ou l’usage des pièces.

Tarifs du permis

Les frais d’analyse de la demande de permis varient en fonction du coût estimé des travaux. Vous devez payer 9,80 $ par tranche de 1000 $ de travaux.

Quel que soit le montant des travaux, vous devrez payer, au minimum : 

  • 152 $ pour un immeuble exclusivement résidentiel
  • 448 $ pour un immeuble commercial, industriel, institutionnel ou mixte

L’estimation des coûts doit comprendre tous les frais associés aux travaux (ex. : plans, main d’oeuvre, équipements), taxes comprises. 

De plus, des frais supplémentaires peuvent s’appliquer si votre bâtiment, ou le secteur dans lequel il se situe, possède une valeur patrimoniale ou est soumis à des normes architecturales particulières.

Les frais sont non remboursables.

Lire aussi : Rénovations : combien coûte un permis

Documents nécessaires

Les documents suivants sont nécessaires pour l’analyse de votre dossier :

  • Certificat de localisation
  • Fiche bâtiment
  • Plans de qualité professionnelle et dessinés à l’échelle qui illustrent la situation actuelle et les travaux projetés  (ex. : dimensions des pièces, dimensions des portes et des fenêtres, hauteur du plafond, matériaux des murs et des plafonds, emplacement des avertisseurs de fumée et des équipements de ventilation)
  • Soumission ou grille d’estimation des coûts des travaux, incluant les taxes
  • Tout plan, élévation et coupe illustrant l’aménagement projeté
  • Tout autre document pertinent pour l’analyse de la demande

Si vos travaux affectent la structure du bâtiment : 

  • Plans de structure signés et scellés par un ingénieur

Si les travaux ont lieu dans une copropriété :

  • Lettre d’autorisation de chacun des copropriétaires ou résolution du syndicat de copropriété

Si vous êtes mandataire :

  • Procuration qui vous autorise à agir au nom du propriétaire

Lire aussi : Comment obtenir les documents nécessaires à une demande de permis

Canaux de communication

Effectuez toutes vos demandes de permis de rénovation en une fois (intérieur du bâtiment, toiture, portes et fenêtres, revêtement extérieur, éléments en saillie comme escaliers, balcons, terrasses).

Mode de paiement

  • Carte de crédit (MasterCard, Visa)

Vous devez avoir un compte sur montreal.ca.

Pour les travaux d’agrandissement, veuillez vous présenter au comptoir.

Saint-Laurent

777, boulevard Marcel-Laurin
Saint-Laurent (Québec) H4M 2M7

Rénovations mineures

Vous n’avez pas besoin de permis pour effectuer certains travaux esthétiques mineurs dont le coût total des travaux (pièces et main d’œuvre) n’excèdent pas 3000$. Un permis n’est pas nécessaire pour tout travail de peinture, teinture ou vernissage.

Par contre, si vos travaux touchent les fondations, modifient la structure du logement ou augmentent la surface de plancher, un permis est requis.

Travaux de plomberie et d’électricité

La Ville ne délivre plus de permis pour les types de travaux suivants :

  • plomberie
  • électricité
  • chauffage électrique ou au gaz

Néanmoins, vous devez vous conformer à la réglementation provinciale. Pour toute question, communiquez avec la Régie du bâtiment du Québec.

Rénovations majeures ou réaménagement d’un logement

Vous avez besoin d’un permis pour effectuer des travaux qui touchent les murs ou les fondations d’un logement.

Un permis est aussi nécessaire pour réaliser tous travaux visant à modifier les dimensions, la division ou l’usage des pièces.

Tarifs du permis

Les frais d’analyse de la demande de permis varient en fonction du coût estimé des travaux. Vous devez payer 9,80 $ par tranche de 1000 $ de travaux.

Quel que soit le montant des travaux, vous devrez payer, au minimum : 

  • 152 $ pour un immeuble exclusivement résidentiel
  • 448 $ pour un immeuble commercial, industriel, institutionnel ou mixte

L’estimation des coûts doit comprendre tous les frais associés aux travaux (ex. : plans, main d’oeuvre, équipements), taxes comprises. 

De plus, des frais supplémentaires peuvent s’appliquer si votre bâtiment, ou le secteur dans lequel il se situe, possède une valeur patrimoniale ou est soumis à des normes architecturales particulières.

Les frais sont non remboursables.

Lire aussi : Rénovations : combien coûte un permis

Documents nécessaires

Les documents suivants sont nécessaires pour l’analyse de votre dossier :

  • Certificat de localisation
  • Fiche bâtiment
  • Plans de qualité professionnelle et dessinés à l’échelle qui illustrent la situation actuelle et les travaux projetés  (ex. : dimensions des pièces, dimensions des portes et des fenêtres, hauteur du plafond, matériaux des murs et des plafonds, emplacement des avertisseurs de fumée et des équipements de ventilation)
  • Soumission ou grille d’estimation des coûts des travaux, incluant les taxes
  • Tout plan, élévation et coupe illustrant l’aménagement projeté
  • Tout autre document pertinent pour l’analyse de la demande

Si vos travaux affectent la structure du bâtiment : 

  • Plans de structure signés et scellés par un ingénieur

Si les travaux ont lieu dans une copropriété :

  • Lettre d’autorisation de chacun des copropriétaires ou résolution du syndicat de copropriété

Si vous êtes mandataire :

  • Procuration qui vous autorise à agir au nom du propriétaire

Lire aussi : Comment obtenir les documents nécessaires à une demande de permis

Canaux de communication

Effectuez toutes vos demandes de permis de rénovation en une fois (intérieur du bâtiment, toiture, portes et fenêtres, revêtement extérieur, éléments en saillie comme escaliers, balcons, terrasses).

Mode de paiement

  • Carte de crédit (MasterCard, Visa)

Vous devez avoir un compte sur montreal.ca.

Pour les travaux d’agrandissement, veuillez vous présenter au comptoir.

Point de service

8400, boulevard Lacordaire
Montréal (Québec) H1R 3B1

Rénovations mineures

Vous n’avez pas besoin de permis pour effectuer certains travaux esthétiques mineurs. Par exemple, un permis n’est pas requis pour :

  • changer le revêtement de sol (tapis, plancher…)
  • repeindre les murs
  • remplacer des armoires
  • remplacer des comptoirs
  • remplacer un évier ou un bain

Par contre, si vos travaux touchent les fondations, modifient la structure du logement ou augmentent la surface de plancher, un permis est requis.

Travaux de plomberie et d’électricité

La Ville ne délivre plus de permis pour les types de travaux suivants :

  • plomberie
  • électricité
  • chauffage électrique ou au gaz

Néanmoins, vous devez vous conformer à la réglementation provinciale. Pour toute question, communiquez avec la Régie du bâtiment du Québec.

Rénovations majeures ou réaménagement d’un logement

Vous avez besoin d’un permis pour effectuer des travaux qui touchent les murs ou les fondations d’un logement.

Un permis est aussi nécessaire pour réaliser tous travaux visant à modifier les dimensions, la division ou l’usage des pièces.

Tarifs du permis

Les frais d’analyse de la demande de permis varient en fonction du coût estimé des travaux. Vous devez payer 9,80 $ par tranche de 1000 $ de travaux.

Quel que soit le montant des travaux, vous devrez payer, au minimum : 

  • 152 $ pour un immeuble exclusivement résidentiel
  • 448 $ pour un immeuble commercial, industriel, institutionnel ou mixte

L’estimation des coûts doit comprendre tous les frais associés aux travaux (ex. : plans, main d’oeuvre, équipements), taxes comprises. 

De plus, des frais supplémentaires peuvent s’appliquer si votre bâtiment, ou le secteur dans lequel il se situe, possède une valeur patrimoniale ou est soumis à des normes architecturales particulières.

Les frais sont non remboursables.

Lire aussi : Rénovations : combien coûte un permis

Documents nécessaires

Les documents suivants sont nécessaires pour l’analyse de votre dossier :

  • Certificat de localisation
  • Fiche bâtiment
  • Plans de qualité professionnelle et dessinés à l’échelle qui illustrent la situation actuelle et les travaux projetés  (ex. : dimensions des pièces, dimensions des portes et des fenêtres, hauteur du plafond, matériaux des murs et des plafonds, emplacement des avertisseurs de fumée et des équipements de ventilation)
  • Soumission ou grille d’estimation des coûts des travaux, incluant les taxes
  • Tout plan, élévation et coupe illustrant l’aménagement projeté
  • Tout autre document pertinent pour l’analyse de la demande

Si vos travaux affectent la structure du bâtiment : 

  • Plans de structure signés et scellés par un ingénieur

Si les travaux ont lieu dans une copropriété :

  • Lettre d’autorisation de chacun des copropriétaires ou résolution du syndicat de copropriété

Si vous êtes mandataire :

  • Procuration qui vous autorise à agir au nom du propriétaire

Lire aussi : Comment obtenir les documents nécessaires à une demande de permis

Canaux de communication

Effectuez toutes vos demandes de permis de rénovation en une fois (intérieur du bâtiment, toiture, portes et fenêtres, revêtement extérieur, éléments en saillie comme escaliers, balcons, terrasses).

Mode de paiement

  • Carte de crédit (MasterCard, Visa)

Vous devez avoir un compte sur montreal.ca.

Pour les travaux d’agrandissement, veuillez vous présenter au comptoir.

Point de service

4555, rue de Verdun
Bureau 109
Montréal (Québec) H4G 1M4

Rénovations mineures

Vous n’avez pas besoin de permis pour effectuer certains travaux esthétiques mineurs. Par exemple, un permis n’est pas requis pour :

  • changer le revêtement de sol (tapis, plancher…)
  • repeindre les murs
  • remplacer des armoires
  • remplacer des comptoirs
  • remplacer un évier ou un bain

Par contre, si vos travaux touchent les fondations, modifient la structure du logement ou augmentent la surface de plancher, un permis est requis.

Travaux de plomberie et d’électricité

La Ville ne délivre plus de permis pour les types de travaux suivants :

  • plomberie
  • électricité
  • chauffage électrique ou au gaz

Néanmoins, vous devez vous conformer à la réglementation provinciale. Pour toute question, communiquez avec la Régie du bâtiment du Québec.

Rénovations majeures ou réaménagement d’un logement

Vous avez besoin d’un permis pour effectuer des travaux qui touchent les murs ou les fondations d’un logement.

Un permis est aussi nécessaire pour réaliser tous travaux visant à modifier les dimensions, la division ou l’usage des pièces.

Tarifs du permis

Les frais d’analyse de la demande de permis varient en fonction du coût estimé des travaux. Vous devez payer 9,80 $ par tranche de 1000 $ de travaux.

Quel que soit le montant des travaux, vous devrez payer, au minimum : 

  • 152 $ pour un immeuble exclusivement résidentiel
  • 448 $ pour un immeuble commercial, industriel, institutionnel ou mixte

L’estimation des coûts doit comprendre tous les frais associés aux travaux (ex. : plans, main d’oeuvre, équipements), taxes comprises. 

De plus, des frais supplémentaires peuvent s’appliquer si votre bâtiment, ou le secteur dans lequel il se situe, possède une valeur patrimoniale ou est soumis à des normes architecturales particulières.

Les frais sont non remboursables.

Lire aussi : Rénovations : combien coûte un permis

Documents nécessaires

Les documents suivants sont nécessaires pour l’analyse de votre dossier :

  • Certificat de localisation
  • Fiche bâtiment
  • Plans de qualité professionnelle et dessinés à l’échelle qui illustrent la situation actuelle et les travaux projetés  (ex. : dimensions des pièces, dimensions des portes et des fenêtres, hauteur du plafond, matériaux des murs et des plafonds, emplacement des avertisseurs de fumée et des équipements de ventilation)
  • Soumission ou grille d’estimation des coûts des travaux, incluant les taxes
  • Tout plan, élévation et coupe illustrant l’aménagement projeté
  • Tout autre document pertinent pour l’analyse de la demande

Si vos travaux affectent la structure du bâtiment : 

  • Plans de structure signés et scellés par un ingénieur

Si les travaux ont lieu dans une copropriété :

  • Lettre d’autorisation de chacun des copropriétaires ou résolution du syndicat de copropriété

Si vous êtes mandataire :

  • Procuration qui vous autorise à agir au nom du propriétaire

Lire aussi : Comment obtenir les documents nécessaires à une demande de permis

Canaux de communication

Effectuez toutes vos demandes de permis de rénovation en une fois (intérieur du bâtiment, toiture, portes et fenêtres, revêtement extérieur, éléments en saillie comme escaliers, balcons, terrasses).

Mode de paiement

  • Carte de crédit (MasterCard, Visa)

Vous devez avoir un compte sur montreal.ca.

Pour les travaux d’agrandissement, veuillez vous présenter au comptoir.

Point de service

800, boulevard De Maisonneuve Est
À partir du 16 janvier 2023, rendez-vous au rez-de-chaussée.
Montréal (Québec) H2L 4L8

Rénovations mineures

Vous n’avez pas besoin de permis pour effectuer certains travaux esthétiques mineurs. Par exemple, un permis n’est pas requis pour :

  • changer le revêtement de sol (tapis, plancher…)
  • repeindre les murs
  • remplacer des armoires
  • remplacer des comptoirs
  • remplacer un évier ou un bain

Par contre, si vos travaux touchent les fondations, modifient la structure du logement ou augmentent la surface de plancher, un permis est requis.

Travaux de plomberie et d’électricité

La Ville ne délivre plus de permis pour les types de travaux suivants :

  • plomberie
  • électricité
  • chauffage électrique ou au gaz

Néanmoins, vous devez vous conformer à la réglementation provinciale. Pour toute question, communiquez avec la Régie du bâtiment du Québec.

Rénovations majeures ou réaménagement d’un logement

Vous avez besoin d’un permis pour effectuer des travaux qui touchent les murs ou les fondations d’un logement.

Un permis est aussi nécessaire pour réaliser tous travaux visant à modifier les dimensions, la division ou l’usage des pièces.

Tarifs du permis

Les frais d’analyse de la demande de permis varient en fonction du coût estimé des travaux. Vous devez payer 9,80 $ par tranche de 1000 $ de travaux.

Quel que soit le montant des travaux, vous devrez payer, au minimum : 

  • 152 $ pour un immeuble exclusivement résidentiel
  • 448 $ pour un immeuble commercial, industriel, institutionnel ou mixte

L’estimation des coûts doit comprendre tous les frais associés aux travaux (ex. : plans, main d’oeuvre, équipements), taxes comprises. 

De plus, des frais supplémentaires peuvent s’appliquer si votre bâtiment, ou le secteur dans lequel il se situe, possède une valeur patrimoniale ou est soumis à des normes architecturales particulières.

Les frais sont non remboursables.

Lire aussi : Rénovations : combien coûte un permis

Documents nécessaires

Les documents suivants sont nécessaires pour l’analyse de votre dossier :

  • Certificat de localisation
  • Fiche bâtiment
  • Plans de qualité professionnelle et dessinés à l’échelle qui illustrent la situation actuelle et les travaux projetés  (ex. : dimensions des pièces, dimensions des portes et des fenêtres, hauteur du plafond, matériaux des murs et des plafonds, emplacement des avertisseurs de fumée et des équipements de ventilation)
  • Soumission ou grille d’estimation des coûts des travaux, incluant les taxes
  • Tout plan, élévation et coupe illustrant l’aménagement projeté
  • Tout autre document pertinent pour l’analyse de la demande

Si vos travaux affectent la structure du bâtiment : 

  • Plans de structure signés et scellés par un ingénieur

Si les travaux ont lieu dans une copropriété :

  • Lettre d’autorisation de chacun des copropriétaires ou résolution du syndicat de copropriété

Si vous êtes mandataire :

  • Procuration qui vous autorise à agir au nom du propriétaire

Lire aussi : Comment obtenir les documents nécessaires à une demande de permis

Canaux de communication

Effectuez toutes vos demandes de permis de rénovation en une fois (intérieur du bâtiment, toiture, portes et fenêtres, revêtement extérieur, éléments en saillie comme escaliers, balcons, terrasses).

Mode de paiement

  • Carte de crédit (MasterCard, Visa)

Vous devez avoir un compte sur montreal.ca.

Pour les travaux d’agrandissement, veuillez vous présenter au comptoir.

Point de service

405, avenue Ogilvy
Bureau 111
Montréal (Québec) H3N 1M3