Nos quartiers se transforment

Mis à jour le 15 août 2022
Temps de lecture : 2 min

Chaque année, plus d’une centaine d’interventions sont réalisées afin de verdir les quartiers, de revisiter les parcs, de valoriser les transports actifs et de sécuriser les rues, les ruelles et les intersections de Ville-Marie, pour créer des milieux de vie plus agréables et à échelle humaine.

Des quartiers plus sécuritaires : plusieurs réaménagements à venir

Élargissements de trottoirs permettant l’accessibilité universelle, ajout de saillies comme mesure d’apaisement de la circulation et plantation de plusieurs dizaines d’arbres ne sont que quelques exemples parmi les améliorations qui sont apportées. Tous les réaménagements sont repensés de façon à répondre aux besoins des résident-e-s des quartiers, tout en embellissant considérablement le territoire.

Les rues Coupal, de Rouen, Parthenais Versailles, de l’avenue Goulet ont récemment été réaménagées et, bientôt, il en sera de même de la rue Saint-Christophe et de la rue De Champlain. Le Plan local de déplacement 2020-2030 de Ville-Marie (PLD) prévoit la réfection de nos infrastructures et de nos rues, et le réaménagement de celles-ci selon les lignes directrices d’une mobilité durable et de transition écologique.

Des quartiers plus verts : une dizaine de nouvelles ruelles

En collaboration avec ses éco-quartiers, Ville-Marie poursuit également ses efforts en termes de transition écologique avec le verdissement de nombreuses ruelles. Une ruelle végétalisée rafraîchit les environs de façon naturelle et diminue les îlots de chaleur. Le paysage y est plus agréable et les végétaux réduisent la pollution sonore. L’occupation de la ruelle améliore les milieux de vie, renforce le sentiment de sécurité, et les aménagements ralentissent la circulation automobile. Parmi les ruelles qui récemment verdies, mentionnons, entre autres : 

  • la ruelle entre les rues Atateken, Wolfe, Robin et le boulevard De Maisonneuve Est ; 
  • la ruelle entre l’avenue De Lorimier, la rue Sherbrooke Est, la rue De Bordeaux et la rue Ontario Est ;
  • la ruelle entre les rues Larivière, De Bordeaux, De Rouen et Dorion ;
  • la ruelle entre l’avenue Hope, la rue Tupper, le boulevard René-Lévesque Ouest et l’avenue Seymour ;
  • l’avenue Hawarden ;
  • la rue Labrèque.

De nouveaux aménagements sont également proposés dans les passages Sainte-Rose et dans les passages du secteur Victor-Hugo.

De nombreux parcs se refont une beauté

Les réaménagements permettent d’adapter les parcs aux besoins des riverain-e-s et aux nouvelles réalités, tant environnementales que sociétales. 

Ils visent principalement :

  • la plantation d’arbres et l’ensemencement ;
  • la construction et la rénovation de chalets ;
  • le remplacement du système d’éclairage ;
  • l’ajout de modules de jeux ou d’exercice et de jeux d’eau  ;
  • le remplacement ou l’ajout de mobilier urbain (ex. : bancs publics, lampadaires) ;
  • l’entretien et la sécurisation des équipements , tels les terrains sportifs.

Ces réaménagements se font généralement à la suite d’activités de consultation publique et s’appuient sur les orientations prises par l’Arrondissement. Les projets correspondent ainsi aux attentes de la population et des différents groupes de personnes qui fréquentent les parcs. 

Les récents travaux dans le parc de l’Espoir et dans le parc P.A.Q. 37 en témoignent. Des travaux sont actuellement en cours au parc Olivier-Robert, ainsi qu’au parc Percy-Walters.

Communiqué de presse du 27 avril 2021